Bio : Un marché qui reste porteur

Bio : Un marché qui reste porteur

L’augmentation de produits bio finira-t-elle par déstabiliser le marché ?

Les responsables de la filière sont optimistes.

À chaque crise laitière (2009, 2015) correspond une vague de conversions à la production biologique.

À chaque afflux, les différents acteurs de la filière s’interrogent : la demande dans les rayons suivra-t-elle ?

« Les volumes sont systématiquement absorbés », rassure Jean-Charles…

Découvrez l’article en entier sur paysan-breton.fr